Les progrès et instruments du Moyen-Age

 
 
Les progrès et instruments du Moyen-Age

L’astrolabe
 
Explications de Louis sur la composition de l’astrolabe

Gerbert d’Auriac (938-1003)  
 

Biographie de Gerbert d’Aurillac et surtout explication mécanique,
technique de l’Astrolabe, instrument de mesure de la position des astres.
 
Histoire des français par Jean-Charles-Léonard, Simonde Sismondi, Amédée Renée
Collaborateur Amédée Renée
Publication 1823 Treuttel et Würtz
 
De page (35)48 à 569 (volet de droite : rechercher dans le livre :Gerbert)
 
"Le seul homme qui attire le regard dans cette période des ténèbres…"
"…précepteur du fils de Hugues Capet…"
"Il avait appris des arabes l’arithmétique, la musique, la géométrie et avait
tenté en France, d’introduire les sciences exactes…" p 119

Johann Stöffler (1452-1531)
 
Professeur de mathématique à l’université de Tübingen, l’astronome e cartographe Allemand s’identifiant sous le nom latin Stofflerinus, est l’auteur de divers écrits de grandes diffusions en Europe au 15 ème siècle. Entre celles-ci, rappelons les Ephemerides (1482), d’où il prévoyait les éclipses et les évènement astrologiques jusqu’en 1518, et le Elucidatio fabricæ ususque Astrolabii, publié à Oppenheim en 1513, duquel il divulgua le dessin d’un astrolabe largement cité des auteurs successifs. Il est l’auteur d’un type de quadrant particulier qui prendra son nom (quadrant Stöffler).


Type : texte imprimé, monographie
Auteur :  Stöffler, Johann
Titre :  Traité de la composition et fabrique de l’astrolabe et de son usage [Document électronique] :
avec les préceptes de mesures géométriques / le tout traduit du latin de Iean Stofler de Iustingence ;
avec annotations,… par Iean-Pierre de Mesmes
Type de ressource électronique :  Données textuelles
Publication :  1995
Description matérielle :  [37]-222 p. : ill.
Note :  Date d’éd. du microfilm provenant d’un catalogue d’éditeur. – Index

Reproduction :  Num. BNF de l’éd. de,
Cambridge ( Mass. ) : Omnisys, [ca 1990] (French books before 1601 ; 74.3).
1 microfilm Reproduit de l’éd. de, Paris : G. Canellat, [1560?]
Autre auteur :  Jean-Pierre de Mesmes, : Annotateur

Sujet :  Astrolabes — Ouvrages avant 1800
Catégorie  :Astronomie — Ouvrages avant 1800

Les horloges astronomiques
 
Explications de Louis sur la mesure du temps

L’horloge astronomique à eau de Su Song 1092

 

par Ferdinand Berthoud
publication 1802 Impr. de la République
Original issu de la New York Public Library Bibliothèque publique de New York
v. 1 Numérisé le 20 avr 2006
Tableau chronologique des auteurs auxquels on doit les inventions et les découvertes qui ont été faites sur la mesure du temps par les horloges; contenant une notice du travail des auteurs et de ceux qui ont contribué…

La thèse de Charles-Henri Eyraud  15 décembre 2004 
Charles-Henri Eyraud nous parle du temps.
Il nous décrit les premières initiatives pour mesurer le temps 2000 avant JC en passant par les premiers instruments de mesure du temps tel que le clepsydre, l’horloge hydraulique, l’anticythère, l’horloge bysantine pour finir par les premières horloges mécaniques. Ces premières horloges se perfectionneront en fonction des avancées astronomiques, devenant autre que des oeuvres d’art, de véritable chef-d’oeuvres de mécaniques de précision.

Collaborateur Oliver Mannoni, Philippe Braunstein
Publication 1997 Editions de la Maison des sciences de l’homme
464 pages ISBN 273510

Extraits
"Les noms d’horlogers les plus fameux au 14ème siècle, que l’on trouve dans les histoires des horloges mécaniques, ne sont pas du tout des horlogers au sens strict, mais des constructeurs savants d’instruments astronomiques qui pouvaient aussi fabriquer des horloges. Comme l’a déjà remarqué Pétrarque à propos de Giovanni de Dondi, c’est presque les insulter que de les qualifier d’horlogers. Les membres de ce groupe-au maximum deux douzaines de personnes au 14ème et 15ème siècles- avaient tous fait des études universitaires. Les constructeurs savants avaient le plus souvant une activité d’astronomes ou d’astrologues; beaucpoup d’entre eux étaient en outre médecins à la cour…"

Schéma de l’Astrarium de Giovanni Dondi 1364

(l’original à été détruit)

 

 
 
 
 

L’Astrarium de Giovanni de Dondi
(1318-1389) par Jean-Pierre Verdet (astrophysicien)
Lors de l’émission "Archimède" sur Arte le 20 juin 1998
Achevé en 1364 après seize années de labeur, l’Astrarium fut le premier instrument à cumuler les fonctions d’horloge et de calculateur de l’activité céleste. En plus d’indiquer les heures, la durée variable du jour selon les saisons, le temps sidéral, la date et la Lettre dominicale, il informait des cycles et des mouvements du Soleil, de la Lune, de Vénus, Mercure, Saturne, Jupiter et de Mars .

 
 
 
 

 
Reproduction par Luigi Pippa de l’horloge astronomique-épicycloïdale (Astrarium)
réalisée par Giovanni Dondi
 
 


Le premier document relatant la présence d’une horloge à St Jean de Lyon est daté de 1383.

Par son ancienneté préservée, la richesse de son décor et le nombre des automates mis en mouvement, l’horloge astronomique de Lyon est particulièrement intéressante.

L’auteur de ce site vous fait découvrir cette horloge sur toutes ses coutures.

Le cadran

"Elle aurait été construite par Nicolas de Kadau en 1410, et remaniée par le maître Hanus de la Rose (Jan Ruze) vers 1490. La légende veut que l’on ait crevé les yeux à l’horloger Hanus, pour l’empêcher de reproduire son chef-d’œuvre ailleurs. L’horloge s’anime toutes les heures jusqu’à 21 heures : les Douze Apôtres défilent au-dessus du cadran du haut, servant à lire l’heure (c’est un cadran à 24 heures) et la position de la Lune et du Soleil tandis que le cadran du bas affiche le Saint du jour ainsi que les signes astrologiques…."


Horloge astronomique de la cathédrale Saint-Etienne de Bourges

Réalisée par le chanoine Fusoris en 1424, cette horloge est la plus ancienne conservée en France.

Elle a bénéficié d’une réhabilitation, ainsi que le cadran représentant les figures du Zodiaque, peint par Jean d’Orléans.

 

free hit counter

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :