Actualités en video


   ______________________   L’Actualité en images   ______________________
        ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 
 
 
Guerre secrète au Laos
Pendant la guerre du Vietnam, les Etats-Unis ont recruté les Hmongs pour combattre les Vietnamiens du Nord au Laos. Cette « armée secrète » sous les ordres de la CIA servait à récupérer les pilotes américains descendus en survolant la jungle et à intercepter les mouvements de troupes le long de la piste Ho Chi Minh. Ces supplétifs connus pour leur efficacité à se déplacer en milieu hostile (jungle et montagne) avaient déjà été employés par les français lors de la guerre d’Indochine 20 ans plus tôt.
Lorsque les Américains se sont retirés du Vietnam en 1975, ils ont également fermé les camps d’entraînement et suspendu toute aide militaire et financière envers le Laos et les Hmongs.

 
Dans l’ombre du ciel
Il est urgent d’agir.
Il se peut que l’on ai sous-estimer la vitesse avec laquelle notre climat se modifie. Un phénomène nouveau et meurtrier est apparu, un phénomène auquel les scientifiques refusaient encore de croire jusque très recemment et qui a peut-être déjà fait des millions de morts en occasionant une terrible famine.
Sa puissance est considérable, les spécialistes l’appelle, l’obscursissement planétaire.
 
 
 
 
 
 
 
Zeitgeist: L’esprit du moment
Invite à la réflexion, au doute, à la recherche de la vérité.
Met en garde contre tous ceux qui pratiquent la pensée unique, contre les mensonges, les débats non contradictoires, contre les simplifications, contre ceux qui veulent imposer une vérité plutôt que laisser les gens la découvrir par eux-mêmes…
Autre version en 7 vidéos 1> 2> 3> 4> 5> 6> 7
Version

Pain, pétrole et corruption

Un grand documentaire d’investigation sur l’une des plus scandaleuses affaires
de corruption de notre époque, perpétrée aux dépens d’un programme humanitaire
mis en place par l’ONU.

“Pétrole contre nourriture” est le nom d’un
programme initié par l’ONU en 1996, qui visait à satisfaire les besoins
humanitaires de la population irakienne soumise à un embargo depuis l’invasion
du Koweït en 1990. Il devait permettre à l’Irak de vendre une quantité limitée
de son pétrole, sous contrôle de l’ONU, et d’acheter en échange de la nourriture
et des médicaments. Pendant près de sept ans, “Pétrole contre nourriture” va
brasser près de 100 milliards de dollars. En janvier 2004, un quotidien irakien
publie une liste de personnalités et d’entreprises ayant touché des pots-de-vin
dans le cadre de cette opération humanitaire. Le scandale éclate.
L’ONU
constitue discrètement une commission d’enquête indépendante, présidée par Paul
Volcker, qui rend un rapport édifiant en 2005, accusant près de 2 500 individus
et sociétés internationales dans une trentaine de pays. Depuis, très peu de
procès ont eu lieu et les mises en examen sont tout aussi rares…

Contrebande d’État
Dans un univers confiné où se croisent
ambassadeurs, anciens agents de services de renseignement, journalistes,
fonctionnaires de l’ONU, avocats, affairistes, politiciens et médecins irakiens
s’est joué l’une des plus grandes affaires de corruption de l’histoire moderne.
Une affaire que, pourtant, le monde entier a très vite oubliée. De Dubaï à
Genève en passant par Amman, Paris et New York, les réalisateurs remontent une à
une toutes les étapes qui ont permis cette gigantesque contrebande pétrolière. À
l’aide de documents inédits, d’archives et de témoignages d’acteurs directs, ils
reconstituent avec précision ce qu’il faut bien nommer un pillage, dont la
principale victime a été le peuple irakien.

 

 

Poster un commentaire

Environnement historique et social dans l’Antiquité


   _______________   Environnement historique dans l’Antiquité  ________________

_______________________________________________________________

       

Calendrier Solaire Qumram
Calendrier Solaire de Qumram

 
Environ 4000 avant J.C. à 500 après J.C.
 
Entre quelles dates frontières peut-on enfermer une culture ou son origine ? Où en fixer le début et la fin ? La chute de l’Empire romain elle-même ne fait pas l’unanimité pour en marquer le terme. Les dates se partagent entre 378 après J.-C. (désastre romain à Andrinople, face aux Goths), 395 (mort de Théodose et division de l’Empire romain en deux parties), 410, plus généralement admise (prise et sac de Rome par Alaric), 415 (fondation du royaume wisigoth de Toulouse), ou 476 (déposition du dernier empereur d’Occident, Romulus, dit Augustule, par Odoacre, date qui marque l’écroulement définitif de l’Empire romain).

L’Antiquité, qui est concept culturel, devrait avoir des frontières culturelles, des événements qui symbolisent le passage d’une conception de l’homme à une autre. C’est sur ce point que se creuse le fossé entre les sociétés antiques proprement dites, qui ont une idée de l’homme, et celles, archaïques, qui les précèdent ou les côtoient, où une telle pensée est absente.

 
Source autorisée


L’astrologie dans son contexte historique

Jean Sylvain Bailly (1736-1793)

Histoire de l’astronomie ancienne, depuis son origine jusqu’à l’établissement de l’Ecole d’Alexandrie

par 
Type : texte imprimé, monographie
Auteur(s) :  Bailly, Jean Sylvain
Titre(s) :  Histoire de l’astronomie ancienne, depuis son origine jusqu’à l’établissement de l’Ecole d’Alexandrie [Texte imprimé]; par M. Bailly,… Seconde édition
Publication :  Paris : de Bure, fils aîné, 1781
Description matérielle :  XXIV-527 p. ; in-4
Sujet(s) :  Astronomie antique — Ouvrages avant 1800
Notice n° : FRBNF37264681      
Cote : NUMM-96108

Localisation : Bibliothèque nationale de France 

PDF
Dupuis Charles-François (1742-1809)

Mémoire explicatif du zodiaque chronologique et mythologique Dupuis Charles-François (1742-1809)

Type : monographie
Auteur(s) : Dupuis, Charles-François
Titre(s) : Mémoire explicatif du Zodiaque chronologique et mythologique, ouvrage contenant le tableau comparatif des maisons de la lune chez les différents peuples de l’orient et celui des plus anciennes observations qui s’y lient
Date d’édition : 1806
Cote : NUMM-75208
Localisation: Bibliothèque nationale de France
PDF

L’origine de tout les cultes

Type : texte imprimé, monographie
Auteur :  Dupuis, Charles-François (1742-1809)
Titre :  Origine de tous les cultes, ou Religion universelle [Texte imprimé] / par Dupuis,…
Edition :  Nouv. éd… avec une notice biographique sur la vie et les écrits de Dupuis, par M. P.-R. Auguis,…
Publication :  Paris : E. Babeuf, 1822
Description matérielle :  7 vol. ; in-8
Autre auteur :  Auguis, Pierre-René (1786-1846). Éditeur scientifiqueTitre alternatif : Religion universelle
Sujet :  Cultes Religions universelles
Notice n° : FRBNF30382961      
Sous-notice
Auteur(s) :  Auguis, Pierre-René (1786-1846)
Titre(s) :  Notice biographique sur la vie et les écrits de [Charles-François] Dupuis [Texte imprimé]
Cote : NUMM-61488
Localisation: Bibliothèque nationale de France
PDF

Constantin François de Chassebœuf Volney (1757-1820)

Philosophe de l’académie française
 

Œuvres complètes 

publié en 1843
Original issu de Université d’Oxford
Numérisé le 14 mars 2007
Tables des matières page 775

PDF

Divers

  • Platon : "Sauver les apparences"
  • Eudoxe et les "sphères homocentriques"
  • Ptolémée et les "épicycles"
  • Platon et l’Invisible
  • Les deux sciences physiques
  • Aristote et le "Premier moteur"
  • L’astrologie
  • La Grande Année

Réference principale: "Système du monde " Pierre Duhem 19ème siècle

Pierre Duhem ( 1861-1916)

Le système du monde : histoire des doctrines cosmologiques de Platon à Copernic,…
Type :
texte imprimé, monographie
Auteur : Pierre Duhem (1861-1916). Auteur du texte
Titre :  Le système du monde [Texte imprimé] : histoire des doctrines cosmologiques de Platon à Copernic / Pierre Duhem,…
Edition :  Nouv. éd. corrigée / par Olivier Digne
Publication :  Paris : Hermann, 1979-1988
Imprimeur / Fabricant :  53-Mayenne : Impr. de la Manutention
Description matérielle :  6 vol. : ill. ; 25 cm
Comprend :  1-2, La cosmologie hellénique ; 2, 4, L’astronomie latine au Moyen Age ; 4-5, La crue de l’aristotélisme ; 6, Le reflux de l’aristotélisme, les condamnations de 1277 ; 7, La physique parisienne au XIVe siècle
Note :  Index
Sujet :  Cosmologie antique
Indice Dewey :  523.109
ISBN 2-7056-5068-7 (vol. 1) (br.) : 285 F. – ISBN 2-7056-5761-4 (vol. 2). – ISBN 2-7056-5071-7 (vol. 4). – ISBN 2-7056-5073-2 (erroné). – ISBN 2-7056-6118-2 (vol. 7)
Notice n° : FRBNF35005408  
    

Ferdinand Hoefer ( 1811-1878)

Histoire de l’astronomie
Type : texte imprimé, monographie
Auteur :  Hoefer, Ferdinand
Titre :  Histoire de l’astronomie [Document électronique] : depuis ses origines jusqu’à nos jours / par Ferdinand Hoefer
Type de ressource électronique :  Données textuelles
Publication :  1995
Description matérielle :  631 p.
Reproduction :  Num. BNF de l’éd. de, Paris : Hachette, 1873 (Histoire universelle)

Sujet :  Astronomie — Histoire
Sous-sujet: Astrologie
Notice n° : FRBNF37284072      
Cote : NUMM-94933
Localisation: Bibliothèque nationale de France
PDF

Frédéric de Rougemont (1808-1876)

L’histoire de l’astronomie dans ses rapports avec la religion
Type :
texte imprimé, monographie
Auteur :  Rougemont, Frédéric de (1808-1876)
Titre :  L’histoire de l’astronomie dans ses rapports avec la religion [Document électronique] / par Frédéric de Rougemont
Type de ressource électronique :  Données textuelles
Publication :  1995
Description matérielle :  154 p.
Reproduction :  Num. BNF de l’éd. de, Paris : Librairie française et étrangère, 1865. 18 cm)

Sujet :  Astronomie — Aspect religieux — Histoire
Notice n° : FRBNF37250704      
Cote : NUMM-28751

Localisation: Bibliothèque nationale de France
PDF

2/4   3/4    4/4

 
 

Le calendrier Perse
Le calendrier Juif
Le calendrier essenien
Le calendrier grec antique

Agrandir. Carte générale des civilisations antiques
Carte générale des civilisations antiques

Agrandir. Vallée de l'Indus
Valée de l’Indus
Agrandir.Réseaux d'interactions en 3300-2800 av JC
Réseaux d’interactions en 3300-2800 avant J.C.
Les habitants de l’Indus, les Harappéens, importèrent  des minéraux vers les peuples d’Egypte et de la Mésopotamie. La quête d’un accès aux ressources minérales explique vraisemblablement sa grande extension.
Une de ces colonies, celle de  Shortugaï fondées en 2200 av JC, à plus de 1500 km de la vallée de l’Indus, assurait l’approvisionnement des métropoles en lapiz lazuli. Tel Lothal en Gujarat où un grand bassin rectangulaire pourrait avoir servi au mouillage des bateaux de commerce étant relié à la mer. Selon l’archéologue Survey

Agrandir.Lothal en Gujarat Inde reconstitution

Lothal en Gujarat Inde reconstitution

Les routes commerciales longeaient les chaînes montagneuses de l’Iran actuel où l’on a pu retrouver de nombreux sites attestant d’une civilisation évoluée et raffinée
Agrandir.Aratta point central entre la vallée de l'Indus et la Mésopotamie
Jiroft en Iran actuel est très certainement la légendaire "Aratta" point central entre la vallée de l’Indus et la Mésopotamie  Source
Découvertes archéologiques à Djiroft

Beaucoup d’objets retrouvé affichent des représentations d’athlètes ou de héros et d’animaux divers, le plus souvent aigles, bouquetins, scorpions, lions, serpents, chèvres, vaches. Ces représentations de la nature, d’animaux domestiques et d’humains, ajoutées à la découverte d’antiques grains de céréales, incitent les experts à penser que les gens du Halil roud menaient une vie citadine associée à des activités agricoles, pastorales, artisanales et artistiques….

Carte du site

Le plus vieux zigurat à été trouvé en ces lieux et date de 3500 avant J.C.
Cette civilisation date de 4500 à 3000 avant J.C.

 2/3  3/3

Principales villes de la Mésopotamie
La Mésopotamie

L'homme-scorpion et le bouc

L’homme-scorpion et le bouc sur la Lyre d’Ur(Ur 2650-2550 avant J.C.) Courts of university of Pennsylvania Museum

Lyre d'Ur 2650-2550 av JC
Lyre d’Ur

free hit counter

Poster un commentaire

Littérature et biographie de 4000 à 600 av.J.C. 1ère partie

   _____________   Littérature et biographie de 4000 à 600 avant J.C.  _____________
________________________________________________________________
       

 
La Mésopotamie
Les sumériens et l’antique Babylone

La civilisation sumérienne est la première grande civilisation dont nous avons des preuves. Elle fut fondée entre l’Euphrate et le Tigre il Il y a 6000 ans…….

Chronologie du développement des sciences et des techniques en Mésopotamie et Egypte de 3000 à 625 av J.C.

L’origine de l’écriture cunéiforme 1  2  4 Vidéos. Plus
Démonstration avec de l’argile et par le dessin de la naissance de l’écriture cunéiforme. Super intéressant!


L’écriture cunéiforme c’est développée en passant du figuratif au symbolisme. Cette écriture a été utilisée pour différentes langues. Le sumérien et l’akkadien
pour la Mésopotamie, mais également pour l’élamite, l’hittite et l’Urartian (Arménie)
Quelques mots et leurs évolutions durant les millénaires
Britich Museum

L’invention de l’écriture Summérienne : système de notation ou language? par Jean-Jacques Glassner
PDF

Sources bibliothèques digitales.

Site en anglais. Le corpus des textes électroniques de la littérature sumérienne (ETCSL), un projet de l’université d’Oxford, comporte presque 400 compositions littéraires enregistrées qui viennent de Mésopotamie antique (Irak moderne)

Site en anglais. Catalogue des textes. Catalogue des signes cunéiformes. Recherche et édition de textes. Recherche dans le dictionnaire.

Les sceaux cylindres  +-3500 avant J.C.

Chronologie

Le Sceau-cylindre est apparu vers 3500 ans avant J.C.
Il est réalisé en pierres dures tel que calcaire, hématite, stéatite, marbre mais également en Lapis Lazuli, ambre, cristal…
Les motifs sont scisellés en négatifs de manière à laisser une empreinte sur l’argile en bas relief.


Dans la première période d’Uruk(3400-2900)

Les scènes représentées sont principalement animalières : taureau, chèvre, âne, lion. Egalement des représentations d’épis laissant penser à la sédentarisation des Sumériens. Des animaux fantastiques sont également représentés (réalité ou mythe?).


Dans la période des dynasties archaïques (2900-2340)
On trouve représenté l’arbre de vie ainsi que des scènes du héro Gilgamesh. Son apparition se fera vers 2600 avant J.C.

Dans la période d’Akkad (2340 av.J.C.)

Y sont représentées les différentes divinités du panthéon mésopotamien. (Voir le tableau çi-dessous)

Les divinités astralesSin, (Nanna, Lune), Shamash (Utu, Soleil) et Ishtar (Inanna, Vénus) sont représentés avec leurs symboles individuellement. Soit l’un, soit l’autre mais pas ensemble. Par contre elles peuvent participer à la scène de manière personnifiée. Dans l’empreinte (1) çi-contre on remarque un amas de sphères entre les deux personnages. Certains amateurs y ont vu le Soleil et les planètes tournant autour de lui, cependant la plus grosse sphère avec ses 6 pointes, n’est pas la représentation du Soleil car celui-ci déjà en cette période était représenté par 4 pointes et 4 rayons et se différenciait de Vénus qui en possédait 8. La reconnaissance des autres astres se fera plûstard. Vers 1500 av.J.C., 5 seront identifiés. Au 9ème siècle av. J.C. on les trouvent bien rangées, au nombre de 7 et semblent représenter la constellation des Pléiades (8)

Les divinités célestes: la triade Anu (An) le ciel, Ellil (Enlil)l’air ,l’admosphère, Ea (Enki) l’eau. Sont personnifiés ou symboliquement représentés. On retrouve principalement des scènes d’Ea (ex: la cruche d’eau)qui expliquent sont importance dans la fertilité, associé à Ishkur le dieu de l’orage représenté par le taureau (2)

Les autres divinités: Interviennent selon les scènes. On trouve par exemple Nisaba (Nidaba)déesse des récoltes, de l’écriture et de la purification (3) avec son symbole l’épi de céréale. Ces divinités mineurs sont identifiables grâce à leurs couronnes ne comportant qu’une rangée de cornes contrairement au divinités précédentes qui en possède 2 ou 3 selon leur importance. Autre une hiérarchie entre divinités ,il y a également un hérédité divine hiérarchisée. Chaque divinité transmet à ses enfants son attribut mais celui-ci étant de moindre importance par rapport à ses parents. C’est le cas ici avec Nidaba (la récolte) Ninlil (l’épi mûr) Ninurta (la charrue).

Dans la période paléo-babylonienne (2004-1595)

On retrouve le symbole de la sphère à 6 pointes mais qui cette fois est représentées 3 fois en différentes grandeurs et laisse penser qu’il s’agit d’étoiles ni plus ni moins.Ceci confirmé par la présence du symbole du Soleil et de la Lune.(4) Les symboles des divinités astrales représentés ensemble est également une nouveauté de cette période et deviennent plus symboliques encore que précédement puisqu’apparait le Soleil dans le creux de la Lune. Ceci n’a rien d’étonnant puisque l’écriture proto-élamite linéaire jusqu’ici utilisée étant une écriture figurative se transforme à cette période en une écriture cunéiforme, une écriture symbolique.(5) Ceci permet également de comprendre la signification des trois sphères (6) qui sont, nous le verrons par la suite, probablement une représentation symbolique de Anu, dieux des cieux (où se trouvent les astres) faisant partie de la triade céleste (voir plus haut) et qui ne participait pas aux affaires humaines et n’était donc pas représenté dans les scènes.


Dans la période kassite 
et médio assyrienne (1595-1080-911) 

Nous trouvons une grande quantité de kudurrus (voir plus bas) mais également des sceau-cylindre qui se différencie justement par leur mise en scène très "kuduru" avec des niveaux et beaucoup de symboles.
Je n’ai retrouvé qu’un Sceau-cylindre de la période assyrienne où l’on peut voir le nombre d’astres identifiés (les 5 sphères bien rangées) représentant Anu. On peut remarquer également que Shamash (Soleil) est représenté sous forme de disque ailé.(7) Ceci laisse penser à une influence Egyptienne.


Dans la période néo-assyrienne (911-609)

Les 7 astres sont finalement représentés (7sphères) (8). Ce symbole sera reproduit également sur des bas-relief, ce qui permet de penser que les sphères, à cette époque au nombre de 7, représentent symboliquement le dieu Anu. Observons les bas relief de cette période. On s’apperçoit que sont représentés la triade astrale Sîn, Shamash, Ishtar (Lune, Soleil, Vénus) et la triade céleste Enlil, Enki (Tiare, corne) (9) tel qu’elles l’étaient dans la période kassite(voir Kudurru). Sur le bas relief suivant (10) un élément vient s’ajouter, les sphères au nombre de 6. Ces sphères cottoyent donc la triade astrale et la triade céleste, Enlil, Enki (tiare, trident) et conduit à l’hypothèse qu’il s’agit d’une représentation de Anu.
Les périodes successives

N’ont rien laissé de particulier au niveau des sceaux cylindres ou des bas-reliefs. Les scènes sont davantage des scènes de combats ou de héros en rapport avec Gilgamesh. Très certainement l’usage du cunéiforme c’est plus largement développé grâce à Assurnasirpal, un des derniers grands rois assyriens (669-627 av.J.C.). Il créa une bibliothèque où il reccueilla l’ensemble des écrits en cunéiforme et en fit compiller de nouveaux dont beaucoup sont en rapport avec l’observation des astres (voir 2ème partie : les tablettes cunéiformes)

Le grain de sable dans le rouage:
Un nouveau sceau cylindre vient compromettre cette belle chronologie. Ce sceau date de la période akkadienne (2340 av. J.C.)et l’on peut voir 8 sphères bien alignées. Ceci signifie que déjà à l’époque archaïque la constellation des Pléiades était déjà identifiée.

Colon; Dominique, "First Impressions" 1987, 180 n°851
Un ensemble de 1000 sceaux cylindres à découvrir pour les passionnés.

Anthropomorfisme et aniconisme dans l’antiquité orientale
Explications sur les illustrations des sceaux-cylindres. Extraits de différents auteurs avec références.

Johanna H. Stuckey : Les déesses mésopotamiennes et plus particulièrement Inanna (Ishtar).
Un ensemble d’articles très interessant qui permettent de mieux identifier les divinités présentes sur les sceaux cylindres et leurs symboles.
Les Prostituées sacrées
Les déesses et Démons: quelques réflexions
Les déesses antiques
du grain de la Méditerranée orientale
Nin-Shata-Pada, Scribe et poète, et la princesse-prêtresse
Inanna, la descente au monde du dessous
Nin-Kasi: déesse mésopotamienne de la bière
Inanna et le "Mariage sacré"
Inanna, déesse de la "variété infinie"
2/6   3/6   4/6   5/6   6/6

Jastrow Morris, T. Clay Albert , Tice Paul;
The Epic of Gilgamesh  An Old Babylonian Version
Collaborateur Paul Tice
Publié par Book Tree, 2003
ISBN 1585092142, 9781585092147
112 pages
Partiel

de Laura Winckler
Ce mythe est un des plus anciens et des plus importants que nous aient légués les plus vieilles cultures. Son origine remonte à la préhistoire.

Les kudurrus 1595 avant J.C. 

Le kudurru, en akkadien "limite", est une stelle de don de terre en faveur d’une communauté ou d’une personne importante, il était très populaire durant la période kassite (1595-1155 avant J.C.). Le nom de cette période provient de cette tribu barbare des monts Zagros en Iran dont un des souverains profita de l’écrasante défaite de Babylonne par les hittites pour prendre le pouvoir.Ces stelles devinrent les témoins par les dieux de la divisions des terres entre nouveaux occupants.
 
Ces dieux sont représentés sous forme de symboles: Le texte juridique de ce kudurru est mutilé, mais, exceptionnellement, les quinze représentations divines encerclant le sommet de cette stèle portent une inscription les nommant. Cette association du texte et de l’image en fait un document capital pour notre connaissance de la mythologie mésopotamienne :

Illustration kuduru kassite 1125-1100Bnf

 Mythologie mésopotamienne

234567
On peut remarquer que ces symboles sont regroupés par niveaux

Cependant ces divinités peuvent se déplacer dans les différents niveaux. Ex: Enki représente le cycle de l’eau et de ce fait on pourra le retrouver, tel que ci-contre, sous l’image d’une tortue dans le niveau souterain.
 
Johanna H. Stuckey : Les déesses mésopotamiennes.
Un ensemble d’articles très interessant qui permettent de mieux identifier les divinités présentes sur différents supports
Dépôts sacrés et figurines de déesses
Omegas et Rombos: Les symboles de déesses de l’antique Mésopotamie et du Levant
Shaushka et Ain Dara: une déesse et son Temple
Kilili, la "Femme à la fenêtre"
"Inanna et l’arbre Huluppu": une façon de rétrograder une grande déesse
La mythologie mésopotamienne et les récits du déluge
par Pierre Cuvelier mars 2006
Sources: Jean Bottéro et Noah Kramer
PDF
Comparaisons début des religions mésopotamiennes et hébraiques par Marie-Eve Poulin
Un apperçu de ses travaux.

 
     
 
2/4      3/4      4/4
d’après Jean Bottéro
 

2/3    3/3

Sceaux-cylindre félinx au long cou période d'Uruk 3500 avant JC

Empreinte sceaux-cylindre félinx au long cou période d'Uruk 3500 avant JC

Empreinte du sceau-cylindre avec félins au long cou entrelassé période d’Uruk 3500 avant JC musée du Louvre

Sceau-cylindre du roi-prêtre époque d’Uruk 3200 avant J.C.

 

Empreinte d’un sceau-cylindre période akkadienne 2340 avant J.C.,Ninurta dieu mineur de l’agriculture (charrue). Ecriture proto-élamite linéaire.

Sceau-cylindre de Sharkalisharri époque d'Akkad 2340 avant J.C.musée du louvre
(2)
Sceau-cylindre de Sharkalisharri époque d’Akkad 2340 avant J.C.Ea (cruche d’eau) et Ishkur.Musée du louvre.Ecriture proto-élamite linéaire.
 

Sceau-cylindre Akkadien 2340 av.J.C.Nidaba déesse de l'orge et de l'écriture et la purification
(3)Empreinte d’un sceau-cylindre Akkadien 2340 av.J.C.Nidaba déesse des récoltes et probablement Ninlil sa fille à ses côtés(les épis) et Ninurta son fils (charrue) à l’extrême gauche. Musée de Bagdad

Sceau-cylindre en hématite paléo-babylonien 1900 av.J.C.
(4)Sceau-cylindre en hématite paléo-babylonien 1900 av.J.C. (étoiles autour du dragon ailé et Soleil et Lune entre l’homme et la divinité) les rosettes de Ishtar.

Sceau-cylindre période paléo-babylonienne 1900 av.J.C.Homme à l'envers
(5)Sceau-cylindre période paléo-babylonienne 1900 av.J.C.Homme à l’envers. Ecriture cunéiforme.

Sceau-cylindre Syrie 1800-1600 av.J.C.

(6)Sceau-cylindre Syrie 1800-1595 av.J.C. Anu (les trois sphères) et Ishtar (l’étoile)

Sceau-cylindre 1600-800 Ishtar et amblème de Marduk protecteur de Baylonne
(7)Sceau-cylindre Xème siècle av.J.C. Ishtar (lion aux pieds)et l’amblème de Marduk (Lance) protecteur de Baylonne. Anu
(5 sphères), Sîn (Lune),

Empreinte d'un sceau-cylindre néo-assyrien (911-609 av.J.C.)
(8)
Empreinte d’un sceau-cylindre néo-assyrien (900-888 av.J.C.) Amblème de Marduk (lance)et de Nabu(calame). Anu ( les 7 sphères: Soleil,Lune,Vénus, Mercure, Mars Jupiter, Saturne) , Sîn (Lune)

Stèle du Roi Assyrien Assur-nasir-pal II dans le temple de Ninurta à Kalhu (Nimrud) 9ème siècle av.J.C.
(9)Stèle du Roi Assyrien Assur-nasir-pal II dans le temple de Ninurta à Kalhu (Nimrud) 7ème siècle av.J.C.

Bas relief Assurnarsipal 9ème siècle

(10)Bas relief Assurnasirpal 7ème siècle av.J.C.

Kudurru du roi Meli-shipak 1186-1172 av. J.C.
Kudurru du roi Meli-Shipak (1186-1172 av. J.C.)
Suse, Iran
Site inconnu, Iraq
Calcaire noir
H. : 65 cm ; l. : 30 cm ; ép. : 19 cm
Fouilles de Jacques Morgan
Paris, musée du Louvre
, Sb 22
1. Lune, Vénus, Soleil
2. Les cieux: An, Enlil, Enki,
Ninhursag
3. Les guerriers:Ishtar, Zababa, Nergal
4. Les souverrains
5. Les fertiles: Adad, Shala, Ningirsu, Nusku, Papsukal
6. Les souterrains: …, 
Ningishzida, Scorpion

Kudurru de Meli-Shipak, roi de Babylone (1186-1172 av. J.-C.), commémorant un don de terre à sa fille Hunnubat-Nanaya
Calcaire gris foncé
H. : 83 cm ; l. : 42 cm ; ép. 28 cm
Epoque kassite, règne de Meli-Shipak (1186-1172 av. J.-C.)
Suse (Iran), butin de Mésopotamie, fouilles J. de Morgan
Paris, musée du Louvre, Sb 23
 

kudurru période Kassite 1125-1100 avant J.C.
kudurru période Kassite 1125-1100 avant J.C.
1. Vénus, Lune, Soleil
2. Les éléments
3. Guerrier, fertilité, souterrain
4. Autels
5. Ecriture cunéiforme
Illustration d'un Kudurru du roi Nabuchonosor
Illustration d’un kuduru du roi Nabuchodonosor Ier relatant sa campagne contre l’Élam et énumérant les récompenses attribuées à Shitti-Marduk, l’un de ses commandants de char. (1125-1104 avant JC)
Calcaire
H. : 65 cm ; l. : 21,5 cm ; ép. : 17 cm,
Dernier quart du XIIe siècle av. J.-C.,
Trouvé à Sippar (Abu Habba) en 1882,
British Museum, BM 90858

1.Ishtar, Sin, Shamash
2.Trois tiares pour An(cieux), Enlil(l’air) et Enki(l’eau)
3.Les souverrains: Marduk, Nabu, ….
4. Les guerriers: zababa, Nergal, Ninhursaq, Shuqamuna et Shumalia

5. Les fertiles :Gulu avec son chien, Ninurta.

6. Les souterrains: Adad,Tortue, Scorpion, lampe à huile

 

Erich Ebeling, Bruno Meissner, Reallexikon der Assyriologie vol 3
Publié par Walter de Gruyter, 1928

ISBN 311003705X, 9783110037050
Symboles p485

Jeremy A. Black, Anthony Green, Tessa Rickards, Gods, Demons and Symbols of Ancient Mesopotamia

Illustré par Tessa Rickards
Collaborateur Tessa Rickards
Publié par University of Texas Press, 1992
ISBN 0292707940, 9780292707948
192 pages

 

  

free hit counter 

 

Poster un commentaire

Littérature et biographie de 4000 à 600 av.J.C. 2ème partie

 
 _________   Littérature
et biographie de 4000 à 600 avant
J.C. 2ème partie _________
________________________________________________________________
       


Les
tablettes cunéiformes
Les
tablettes cunéiformes sont les
premiers supports qui ont permis de retranscrire les mythes et
les légendes du panthéon mésopotamien.
Comme nous l’avons vu précédement

l’usage du cunéiforme s’est plus largement
développé grâce à Assurnasirpal,
un des derniers grands rois assyriens (669-627 av.J.C.) qui
créa
une bibliothèque regroupant l’ensemble des
écrits en cunéiforme et en copiant et compillant
de
nouveaux dont
beaucoup sont en rapport avec l’observation des astres. Cependant nous
sommes encore loin d’une forme quelconque d’astrologie.
Jusqu’à cette époque les présages par
l’observation des astres étaient rudimentaires et
découlaient plus d’une espèce d’astromancie,
message des dieux aux hommes. Ce n’est que sur une longue
période que des ephémérides de la
Lune,  principale astre observé, ont pu
être
élaborés. Tous les visages de la Lune
étaient susceptibles d’indiquer un présage. Les
planètes ne sont pas encore positionées
sur le zodiaque mais ont une certaine importance lors de leur
conjonction avec la Lune. Cependant la plupart des constellations du
zodiaque étaient connues de ceux-ci et certaines de leurs
étoiles avaient une importance particulière.

Présages
et prévisions
par Serge Bret-Morel
Un
exposé de la situation de
l’époque. Pourquoi un présage ne peut
être considéré comme une
prédiction astrologique? Que peut-on considérer
comme les premières bases de l’astrologie ?


1000
avant J.C.

par Shepherd Simpson
Version anglaise

Tablette de Venus d’Ammizaduga Babylonienne

copie
de 800 av Jc de textes datant de 1646-1626 av Jc. Traduction de
Thompson musée britannique, Londres proposé par
Berger Simpson. Provient de la bibliothèque royale du Roi
assyrien Assurbanipal.
Version anglaise

 

Bibliothèque
d’Assurnasirpal 669-627 avant J.C.

Les tablettes
des magiciens et des astrologues de Ninive et
Babylone conservées au British
Museum par R. Campbell Thompson

Londres
: Luzac et Co., 1900 Le texte sémitique de Luzac et les
séries de traduction PJ3921.T54 Vol. 1 cop1 . Manuscrit

Londres
: Luzac et Co., 1900 Le texte sémitique et la traduction de
Luzac PJ3921.T54 Vol. 2 cop1. Manuscrit

 

Traduction de Thompson
musée britannique, Londres proposé par Berger
Simpson.
Provient de la
bibliothèque royale du Roi assyrien Assurbanipal .

Astrologie
babylonienne-Assyrienne 550 av Jc.

     http://dailymotion.alice.it/swf/k3KnpfXDPglprtCnsc&related=1
Babylone Secrete 1/3    
2/3     3/3
 

Ceux qui en parlent

Catherine Noizière
est une physicienne qui c’est reconvertie à
l’étude de l’histoire de l’astronomie dans
l’antiquité. Elle est accueillie depuis 1992 au laboratoire
d’Astrophysique de Grenoble.
 
Publié par Ginn (Boston), 1898
782 pages
PDF
Version Html
 
Jastrow Morris; The Study of Religion
Publié
par Adamant Media Corporation
ISBN 1421266814, 9781421266817
494
pages
Publié par Kessinger
Publishing, 2005
ISBN 1417973773, 9781417973774
468
pages
Partiel

Reiner
Erica; Astral Magic in Babylonia
Publié
par DIANE Publishing, 1995
ISBN 0871698544, 9780871698544
150
pages
Partiel

 

Rochberg
Francesca; Babylonian Horoscopes
Publié
par DIANE Publishing, 1998
ISBN
0871698811, 9780871698810
164 pages
Partiel

Rochberg
Francesca; The Heavenly Writing
Divination, Horoscopy, and Astronomy in Mesopotamian Culture
De
Publié par Cambridge University Press, 2004
ISBN
0521830109, 9780521830102
331 pages
Partiel

 

Bibliographie
contemporaine

Études des Constellations
Occidentales et 

des noms des étoiles dans la
période classique

par Gary D. Thompson.
Les constellations du temps des
sumériens, la formation du zodiaque et son
développement en Grèce.
 
Divers extraits d’articles
archéologiques avec références

 
 
 

Tablette circulaire "Les trois
étoiles" représentant un calendrier de
douze mois 1000 (700 ?) av J.C.

 

Comment la planète Vénus
apparaitra par moment à l’avenir.
Tablette de Vénus  Traduction

 

Tablette mulapin
babylonienne
667-629 av
J.C
 
    

En construction…

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

free hit counter

 

Poster un commentaire

Poster un commentaire

La préhistoire en vidéo


   ______________________   La Préhistoire en images   ______________________
        ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Lascaux, le ciel des premiers hommes (extrait) ARTE

 

 

 
 

 
 
Plus de video dans mes playlists
 
 
 
 
 

 
Lascaux, le ciel des premiers hommes (extrait)
 
Réalisateurs : Stephane Begoin, Vincent Tardieu
Auteurs : Pedro Lima, Vincent Tardieu, Stephane Begoin
Producteurs : BONNE PIOCHE

Et si la grotte de Lascaux était d’abord un temple dédié aux constellations célestes ? Entre enquête policière et conte étoilé, ce documentaire raconte la naissance de l’astronomie préhistorique.

Il y a 35 000 ans, en Europe, des tribus de chasseurs-cueilleurs inventent un art fascinant. Un art peuplé d’animaux surgis des profondeurs de la terre. Quelque 18 000 ans plus tard, au coeur du Périgord, ils réalisent leurs plus fabuleux chefs-d’oeuvre, à Lascaux.
La chapelle Sixtine de la préhistoire …
 
 
En ces jours les géants étaient sur la terre lorsque les fils des dieux vinrent trouver des filles d’hommes et eurent d’elles des enfants, se sont les héros d’autres fois, ces hommes de renom. 
 
En amérique latine
Chez les grecs et les romains
En Israël
….
Des squelettes dans le monde entier d’une grandeur inhabituelle jusqu’à 3m de haut.
 
Une étude sur les différentes possibilités de la réalité des géants.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans ce temple hittite des pas de géant gravés dans la pierre.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

free hit counter

Poster un commentaire

La renaissance en video


   ______________________   La Renaissance en images   ______________________
        ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 
 
 

 
 

Venise, 1522, une des grande citée de la Renaissance italienne et un havre de tolérance selon les critères de l’époque. C’est aussi la plaque tournante pour les trafiquants de littérature protestante officiellement mise à l’index. Pour contrer la réforme une nouvelle forme d’inquisition fait son apparition sous le contrôle des Papes Paul 3 et 4 en personne. Il s’agit de combattre la propagation de l’hérésie, d’éliminer ceux qui trahissent la foi. 
L’inquisition va stopper le flot d’idées nouvelles véhiculées au moyen de la presse à imprimer et contrôler l’essor de la pensée scientifique.
Une nouvelle campagne pour la conquête des chrétiens d’Europe est sur le point de commencer. 
 
 
 
 
 
 
 
Nostradamus, prophète de malheurs
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier livre de Nostradamus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galilée, la naissance d’une étoile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  free hit counter  

Poster un commentaire

Le Moyen-âge en video


   ______________________   Le Moyen-âge en images   ______________________
        ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 
   

Visionner sans problème : quelques conseilles
Video Accelerator vous permet d’accélérer le chargement des vidéos en streaming sur les sites spécialisés tels que YouTube, DailyMotion, iTunes, Yahoo Video, MetaCafé, Veoh, myspace, etc.
Un outil gratuit devenu indispensable pour visionner les videos dans leur entièreté!

   

 
 

 

 

 

 

 
La présence arabe en Espagne, entre le milieu du VIIIe siècle et le début du XVIIe, est l’un des chapitres les plus passionnants de l’histoire européenne du point de vue des échanges entre les cultures. Tourné sur les lieux historiques, ce documentaire retrace les étapes mouvementées de cette période unique.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
La troisième croisade, qui débuta en 1189 et s’acheva en 1192, fut menée par les rois de France, d’Angleterre et l’empereur d’Allemagne, dans le but de reprendre la Terre sainte à Saladin.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les cathares subissent une violente répression au 13ème siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

free hit counter
hit counter

Poster un commentaire

L’Antiquité en video


   ______________________   L’Antiquité en images   ______________________
        ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Visionner sans problème : quelques conseilles
Video Accelerator vous permet d’accélérer le chargement des vidéos en streaming sur les sites spécialisés tels que YouTube, DailyMotion, iTunes, Yahoo Video, MetaCafé, Veoh, myspace, etc.
Un outil gratuit devenu indispensable pour visionner les videos dans leur entièreté!
 
 
    "Planète choc"
 



2/4   3/4   4/4
 
2/5   3/5   4/5   5/5
 

 
 
       "National geographic"
 
Vallée de l’Indus : Les collines des morts 1/4
2/4   3/4    4/4

 

2/4       3/4      4/4

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
Quels furent les commencements de l’homme?
Où est née la civilisation?
A partir de leurs observations les scientifiques ont élaboré plusieurs théories.
Mais pouvons nous réellement répondre à cette question alors que régulièrement de nouveaux faits viennent boulverser ces connaisssances?

Il y a un siècle un archéologue arrive à la conclusion que la cité de Tiwanaco dans l’actuelle Bolivie était un observatoire astronomique aligné sur la position des étoiles et du Soleil. Il en déduit son âge 17000 ans.
Disposant aujourd’hui de meilleurs instruments astronomiques ont peut penser à 12000 ans.
Le sphinx a-t’il été batti bien avant l’aube de la civilisation?
Parfois des faits nouveaux viennent boulverser les théories dominantes. Ils vous sont présentés dans ce documentaire en compagnie de spécialistes qui élaborent de nouvelles théories suseptibles de changer notre regard sur l’histoire de la civilisation toute entière.
 
 
 
Le seul texte que nous ayons sur l’Atlantide nous vient de Platon.
Ce philosophe Grec entièrement dévoué à la recherche de la vérité, fût sans doute le plus grand sage de tous les temps.
L’histoire lui aurait été conté par son aïleul Critias qui aurait été instruit par Solon qui lui-même  la tenait d’un prêtre Égyptien. Son récit est émaillé d’indices sur l’emplacement du monde perdu mais comme dans toutes véritables énigmes, et celle-ci garde jalousement son secret depuis trois milles ans, les indices sont imagés et obscures. Chacuns les interprètent à sa manière.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un très ancien texte raconte : 
"Enki le dieu des eaux fertilisantes a porté son regard sur l’Euphrate…il c’est dressé fièrement comme un taureau fougueux, … il a pointé son membre et a répendu sa semence… il a rempli l’Euphrate d’une eau étincelante… Le tigre ensuite c’est soumis à lui comme un taureau impétueux qui apporte le présent nuptiale.
La terre douce, la vache féconde sont impregnés de la riche semence du ciel. Dans la joie, la terre a donné naissance aux plantes de vie. Dans la luxurience, la terre a laissé coulé la bière et le miel."
 
La découverte de la Mésopotamie et de son histoire au fil des fouilles archéologiques.
Ce documentaire est réalisé au départ du livre "il était une fois la Mésopotamie" de Jean Bottéro.
 
 
 
 
 
 
Pendant près de 5000 ans le désert de sable Iraquien a gardé les traces d’une des plus vieilles civilisations connues, les sumériens.
Le monde leurs doit tout.
Les sumériens ont inventé l’écriture et la roue, ils ont divisé le temps en secondes et minutes, ils ont dompté la nature et batti des citées gigantesques, ils ont favorisé la culture et les arts.
Leurs caravanes traversaient les déserts et traçaient les premières routes commerciales. Leurs récits ont inspiré nos mythes fondateurs. La Bible a préservé une partie de leur mémoire.
Ils ont écrits l’histoire de l’humanité à ses balbutiements. Pourtant il y a 4000 ans cette civilisation c’est éteinte. Pendant longtemps son existance est demeuré un mystère. Aujourd’hui les sables du désert dévoilent enfin aux achéologues les secrets de cette fascinante civilisation.
 
 
 
 
…Après la chute de la tour de Babel, les hommes se dispersèrent sur toute la surface de la terre, implantant des collonies à travers le monde. Certains allèrent au-delà des mers à bord de navires. Certaines nations gardent encore le nom que leurs ont donné leurs premiers fondateurs….
 
Dans le livre de la Genèse et dans les écrits de Josephus, un historien juif du premier siècle, il est question d’une migration préhistorique (protohistorique?) de mésopotamien en Afrique.
Seraient ce les mésopotamiens qui en s’installant en Egypte auraient donné naissance à la civilisation pharaonique ?
Au plus profond du désert oriental, le long des gorges qui relient la Mer Rouge au Nil, de milliers de pétroglyphes ont été découvert.
Cette imagerie mythologique pourrait détenir le sens caché d’une incroyable aventure.
 
 
 
 
 
Il y a 5000 ans, bien avant les grecs et les romains, une civilisation a conçu et édifié des monuments défiant l’imagination.
-La première digue
-l’édifice le plus haut
-La plus grande des citées
-La plus grande représentaion à la gloire des souverains.
 
 
 
 
 
 
 
 
En dépit des nombreuses découvertes permises par l’archéologie, la question de savoir comment et par qui les pyramides ont été construites n’a jamais été élucidée.
D’après l’historien grec Hérodote, qui a écrit 2000 ans après leur édification, elles auraient été bâties en 30 ans par une armée de 100 000 esclaves. Depuis une dizaine d’années, des découvertes importantes ont été faites sur les bâtisseurs des pyramides.
En 1990, dans une commune de la banlieue du Caire, un bloc de pierre est mis au jour par un tractopelle.
Les travaux sont arrêtés et les archéologues découvrent peu à peu un village datant du troisième millénaire avant notre ère et s’étendant sur près d’un km2. Peu de temps après, un cimetière sur deux niveaux est découvert à proximité des pyramides.
Pour les archéologues il s’agit très probablement du village et du cimetière des ouvriers travaillant à leur construction.
 
 
Comment les pyramides, mausolés de plus de centaines de mètres, ont elles pû être construites avec tant de précision? Quelles techniques ont été utilisées ? Aujourd’hui les pyramides commencent à révéler leurs secrets, les mythes volent en éclats et la vérité se fait jour.
-l’alignement et le nivellement du sous bassement
-l’extraction des pierres
-la taille du granit
-le polissage du calcaire
-l’élévation des blocs de pierres
A quoi servaient les pyramides?
La religion égyptienne et l’astronomie.
Des chambres secrètes encore à découvrir?
 
 
 
 
 
 
 
L’Italien Elio Diomedi a récemment étudié sérieusement la question du déplacement des pierres et sa théorie semble avoir l’aval des autorités compétentes égyptiennes. Selon lui, les pierres étaient bien déplacées sur des traîneaux en bois qui glissaient sur des rails en bois posés sur des traverses également en bois (tout comme une voie de chemin de fer moderne). Le glissement du traîneau était largement facilité par un lubrifiant efficace : la graisse d’animal. Ceci permettant de tiré une pierre de 2 tonnes facilement par seulement 2 personnes au lieu de 12 avec peine.
Il explique également les différentes techniques utilisées pour le transport des pierres et granites sur le Nil ainsi que la possible technique utilisée pour l’élévation de celle-ci sur la pyramide.
Il ajoute à cela la technique de ponçage du granit.
 
 
 
 
 
 
 
 
La pyramide de Khéops (2650 av JC) incarne la puissance du deuxième pharaon de la IVe dynastie de l’Egypte ancienne. En édifiant ce monument, dépassant en taille et en perfection la pyramide de son père Snéfrou, Khéops voulait asseoir son pouvoir et garantir sa place dans l’éternité auprès des dieux. Les temples d’Abou-Simbel furent construits quelque 1300 ans plus tard, par le troisième pharaon de la XIXe dynastie : Ramsès II. Taillées directement dans la montagne, leurs façades sont célèbres pour leurs statues de colosses incarnant les dieux et le couple royal. Leur conception témoigne de la connaissance des Egyptiens concernant les trajectoires du Soleil et de la Lune à travers les saisons. Des reconstitutions et des images de synthèse permettent de revivre la construction de la pyramide de Khéops et des temples d’Abou-Simbel.

Les Egyptiens sont les héritiers d’un antique savoir et d’une antique sagesse. Selon Graham Hancock et Robert Bauval, il y a de vrais qualités astronomiques dans la disposition des pyramides. Selon eux les pyramides représentent le ciel du temps passé et nous en font la démonstration.

John West parallèlement au travers de ses recherches géologiques rejoint leurs conclusions quant à la datation du Sphinx qui daterait d’au moins 10000 ans.

 

Les batisseurs des pyramides
Les barques funéraires
Les momies
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les premières civilisations humaines sont apparues il y a près de 5000 ans
au Moyen Orient. Les premières citées, les premières religions, les premiers
rois. Une organisation radicalement nouvelle des sociétés et puis l’écriture qui
à fait rentrer les hommes dans l’histoire.
Les fouilles du 20ème siècle ont fait du pays de Sumer en Mésopotamie le
foyer unique de cette révolution. Mais au cours des années 2000 un trésor a
surgit des vallées perdues des montagnes du sud de l’Iran. De somptueux vase de
pierres témoins d’un autre berceau dont nul n’avait encore soupsonné
l’existance.
Les plus anciennes légendes mésopotamiennes évoquaient bien un antique
royaume nommé Aratta protégé par de hautes montagnes mais aucun archéologues
n’avaient retrouvé sa trace et pour certains Aratta n’était qu’un mythe.
 
 
 
 
 
 
Nous sommes dans la plaine du sud du Pakistan. Un édifice étonnant composé
de dizaines de millier de briques d’argile est le plus élevé d’une antique
citée, Mohenjo Daro, construite avant le 3ème millénaire avant notre ère.
Pourquoi la citée fut-elle abandonnée 1000 ans plus tard ?
La citée est la plus grande ville de l’histoire dont l’urbanisme ait été si
mûrement réfléchi.
La civilisation qui est née ici au bord du fleuve Indus était aussi évoluée
que celle d’Egypte et de Mésopotamie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Onze tablettes d’argile raconte l’histoire d’un Roi légendaire. Dans le
plus ancien récit de l’humanité il tient le rôle principale, celui du souverain
du royaume d’Uruk. Sa brutalité, sa tyramie et sa soif de plaisir sont sans
limite. Il se veut l’égale des dieux. Mais au termle d’un voyage initiatique il
s’amendera et conduira son royaume à la prosperité.
Andrew George spécialiste de l’Orient ancien a réuni tout les textes
originaux en cunéiforme traitant de Gilgamesh. Il a pû ainsi complèter cette
légende.
Découverte de cette civilisation d’Uruk et des techniques utilisées encore
de nos jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

free hit counter  

 
 

 

 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Poésie des astres

 

Transformation

Pièce calme, livres rangés sur les étagères.

 

Ronronnement de l’ordi
 
Tête penchée sur le clavier
 
Elle  offre aux lecteurs
 
Le fruit de recherches
 
De longues  heures
 
Passées à fouiner
 
Dans les livres d’Heures
 
Des trésors
 
Et
 
Scanner, encore et encore
 
 

feuille

 
 
 
 
 
 
Quoi ? Pourquoi ?
 
Depuis que l’homme a conscience du temps qui passe
 
Des cycles de la Lune
 
Et de sa mortalité
(249, 168, 140);">Son infortune
L’homme s’est posé des questions
 
Pour preuve :consultez Babylone
 
Et tant d’autres civilisations

encore et encore

 

Feuillage
 
 
 
Parce qu’en somme
 
Qu’est ce qui fait que je suis moi ?
 
Oui ,oui ,la génétique etcaetera
 
Pourquoi ce qui m’arrive
 
Pourquoi ces rencontres ?
 
Etude des Maisons
 
 
 
 
feuille
Feuille
 
 
 
Les astres tout là haut
 
Avaient leur position
 
Mouvance
 
Latence
 
Contradictions
 
Hurlement de silence(s)
 
Désespérance
 
Parfois
 
Douleurs
 
Recherche d’une RESPIRATION
 
 
 
 
feuille

 

feuilles

Calme...apparent

 
Précision
 
Passion
 
Ambiance monacale ?
 
Oui pour la patience…
 
Cherchez l’envers du décor
 
Derrière ce profil d’astrologue !!

Le cycle de la vie

Fenêtre éclairée
 
Tard dans la nuit
 
Dehors les astres
 
Et la terre tourne
 
Sur l’orbite des questions
 
Se consomme la bougie
 
Dans tout cet infini

feuille

Le sang bouillonne
 
Comme un chaudron
 
Le cœur semble éclater
 
Nouvelles sensations
 
Vertiges
 
Chutes de tension
 
Non !!! Oui !!!
 
Donner un sens à la vie
 
Choisir une autre voie
 
Personne ne le voit
 
Encore
 
Car  lente est la transformation

feuille

 
Tant  d’heures
 
Pour une passion
 
Une quête
 
Une enquête
 
Dans l’histoire
 
De cette recherche  de soi
 
De toi
 
DE..
 
 De la destinée
 
La subir ?
 
Diantre non !
 
La comprendre
 
Et mieux
 
La VIVRE !!!!!
 
Alouet  
 Tous droit réservé à Alouet

free hit counter  
 

2 Commentaires