Archives de la catégorie Astrologie horaire

L’almuten en Astrologie Horaire

 
L’almuten en astrologie horaire 
 

L’almuten est le condensé des dignités d’un degré.  
Chaque degrés est gouverné par des dignités majeurs (
maîtrise, exaltation, triplicité) et mineurs (termes et décans)
Ces dignités sont reprises dans des tableaux qui nous ont été transmis par les anciens:

Chaldéen (bien avant JC)
Ptolémée (Grec de +-100 ap JC)
Ibn Ezra (Hébreux 1148 ap JC)
Suivant affinité on utilisera l’un ou l’autre Tableau .
En regardant le degré voulu dans le tableau on peut voir la planète la plus représentée et sera dès lors considérée comme l’almuten du degrés.
Pour ce faire il faut attribuer des points aux différentes dignités:
Maîtrise=5
Exaltation=4
triplicité=3
termes=2
décan=1
 
Chaque planète recevra les points correspondants à la dignité qu’elle représente et l’on pourra de cette manière voir celle qui est la plus représentée.

Il faut cependant faire attention pour les triplicités.

Selon si le thème est diurne (soleil au-dessus de l’horizon=au dessus de l’axe AS DS) ou nocturne (soleil en dessous de l’horizon) de prendre la planète correspondante (D=diurne et N=nocturne)

Pour les termes et décans, chaque portion est gouvernée par une planète spécifique (termes =5 portions par signe et décans=3 portions par signe)

Exemple:14° vierge dans un thème nocturne selon le tableau de Ptolémée

Image Hosted by ImageShack.us
Ici nous avons mercure qui est le plus dignifié avec un total de 9 points .

Et sera considéré comme almuten du degrés.

Suivant le tableau de base utilisé, il pourrait y avoir des différences.

D’où, des avis partagés à utiliser l’almuten en astrologie horaire.

 
Voici un extrait de l’ "Introduction au jugement des astres" de Claude Dariot 16ème siècle

Comment se peut trouver le maître ou seigneur de quelque maison, qui par les arabes est appelé Almutem.

Chap. XV

Brièvement, tant qu’à moi a été possible, ayant déclaré les significations des douze maisons, veux aussi montrer (suivant la doctrine des Anciens) les moyens pour trouver la planète, qui dominera en chacune d’elles, laquelle par les Arabes est appelée Almuten.
Commençant donc à la définition du nom, je dirai, que (comme témoigne Alcabice (Alcabitus)) Almuten vaut autant que surmontant : par quoi les François l’appelle maître. Le maître donc de l’Ascendant ou de quelque autre maison, est la planète ayant plus de dignité, et étant plus forte audit heu. Par quoi si tu veux savoir qui est le maître de l’ascendant, regarde premièrement quel signe et degrés de celui-ci est en la première maison et au commencement de celle –ci. Car si avec ce signe et degrés tu entre en la table de la dignité des planètes, mettant l’indice sur le degré trouvé au commencement de la dite maison, incontinent sous l’indice et à l’endroit de la ligne de soi apparaîtront toutes les dignités des planètes. Comme pour exemple : si en quelque question proposée le degré ascendant était le cinquième d’Aries(Bélier), et tu voudrais trouver le maître de l’ascendant : mettant l’indice sur le cinquième degrés d’Aries en la table devant dire, je vois le soleil être exalté en Aries, et pour ce y avoir quatre dignités (exaltation=4) . Voilà donc comment combien que le Soleil a son exaltation ou élévation au dix-neuvième degrés d’Aries, elle est prise néanmoins par tout le signe, comme aussi sont toutes les élévations des planètes.
C’est pareillement sa triplicité, à cause que la question est diurne : et pour cela à trois vertu d’avantage, et pour ce qu’Aries est maison diurne de Mars, il y aura cinq dignités à cause de la dite maison, et une d’avantage à cause de la face (décan). Jupiter finalement à cause de son terme, y a deux dignités. Par quoi en ce lieu le Soleil sera maître ou Almutem, pour ce qu’il a plus de dignités, que nul autre. Il en a quatre pour son exaltation, et trois pour sa triplicité, qui sont sept en nombre.
Mars n’en a que six : cinq à raison de la maison, et une de la face, Jupiter a tant seulement deux dignités pour son terme. Si d’aventure il se trouvaient deux planètes ayant autant de dignités l’une que l’autre, au même lieu, alors il faut voir si l’une est en l’ascendant à deux ou trois degrés près du commencement ou angle. Car combien que l’autre eût toutes les dignités qu’elle pourrait avoir, et que celle qui est en l’ascendant, et près du commencement de la maison, n’eut seulement que deux ou trois dignités, néanmoins elle sera maître et l’autre non. Mais si l’une ni l’autre sont en l’ascendant, il faut aduiser si l’une ou l’autre le regarde ou toutes deux : car celle qui le regardera d’un fort et meilleur aspect, elle sera Almutem, et si l’une ni l’autre le regarde, ou qu’elles soient égales en aspect, celle qui sera au ciel la plus forte, a savoir, si l’une est en l’angle ou maison succédante, et l’autre en maison succédante ou changeante, celle qui sera en l’angle ou maison succédante, sera la maîtresse. Si encore il advient qu’elles soient égales, il faut regarder laquelle des deux sera en degrés mieux convenant à elle, comme la masculine en masculin, féminine en féminin, ou en degrés lucide ou ténébreux, putcal (charger), vuïde (vide), azemene (plat?), ou augmentant la fortune : car celle qui sera plus forte, sera la maîtresse.

Concerne les décans qui ont des degrés lucides,fortunés ou ténébreux,vide. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations à ce sujet, (une seule source)

Si finalement elles sont en toutes choses semblables, alors il faut juger que la dignité de maison vaut plus, qu’exaltation, et elle plus que triplicité, la triplicité mieux que terme, et lui mieux que face. Cela plus facilement par exemple le connaîtra.
Soit une question proposée de jour, de laquelle l’ascendant fait le vingt-deuxième degrés d’Aries, et veut savoir qui sera maître de l’ascendant : en mettant l’indice sur le dit degré en la table des dignités des planètes, incontinent sous l’indice il apparaît qu’Aries est la maison de Mars, et que son terme est situé aux même degrés. Par quoi il obtient en ce dit lieu sept dignités, deux pour son terme, et cinq pour sa maison. Le Soleil en y a pareillement sept, à savoir quatre pour son exaltation, et trois pour sa triplicité diurne. Vénus finalement en a seulement une à cause de la face. Il est maintenant doute, laquelle des deux planètes sera le maître de l’ascendant, à savoir si Mars, ou le Soleil. Mais pour ce que le soleil a été trouvé au milieu du ciel, et au commencement de la maison regardant l’ascendant d’un quart aspect, et Mars étant en la sixième n’ayant communication à l’ascendant d’aucun aspect, le soleil en sera seigneur et maître ou Almuten. Mars toutefois sera participant en domination avec le Soleil, à cause des dignités qu’il a en Aries et obtiendra part en la domination de l’ascendant : combien le Soleil sera toujours le maître et principal. Il faut donc en cette force chercher les maîtres de toutes les autres maisons.
 

Comme on peut le lire dans cet extrait seul le calcul ne suffit pas pour déterminer l’Almuten, il faut également considérer d’autres facteurs.
 
Marie-Luce Piette ©

free hit counter

Publicités

Poster un commentaire

Les bases en Astrologie Horaire

 
 
 
 
gles bases de l’astrologie horaire  h
 
 

 

L’astrologie horaire traditionnelle n’utilise que le septénaire (saturne, Jupiter, Mars, Vénus, Mercure, Lune, Soleil). Mais il existe des courants plus modernes utilisant également les trans-personnelles (Uranus, Neptune, Pluton). Deux tendances également en astrologie horaire traditionnelle, l’une usant les maîtres et l’autre les almutens comme significateurs. Certains même pensent qu’il est préférable d’utiliser le système sidéral plutôt que le système tropical.


a/Quels sont les significateurs du consultant ?
Maître (ou almuten) de l’AS…………………………
Lune…………………………………………………………………………………….
D’après la description, pensez-vous que le consultant est bien représenté dans le thème horaire?
……………………………………………………………………………………………

b/ Quel est le maître de l’heure ?
…………………………………………………………………………………………..
Maître de l’heure 1
Maître de l’heure 2
Maître de l’heure 3
Maître de l’heure 4
Maître de l’heure 5

Le maître de l’heure est-il en relation avec un significateur du consultant?
Aspect……………………………………………………………………………………
Réception……………………………………………………………………………….
Triplicité………………………………………………………………………………….
La Réception en Astrologie Traditionnelle
Pour trouver les réceptions utilisez le Tableau

Le maître de l’heure en position représente t-il l’état d’esprit du moment du consultant ?
……………………………………………………………………………………………

c/ Quels sont les significateurs de l’objet de la question?
Maîtres (ou almutens) de maisons………………………………………………..

Les significateurs en Français liste à télécharger
Les significateurs en anglais liste à consulter p161
 
Pour trouver la maison du significateur, il est parfois nécessaire d’utiliser les maisons dérivées.
Les maisons dérivées

Dans son ensemble le thème semble t’il correspondre à la situation de la question ?
……………………………………………………………………………………………
 
2/Les avertissements 

 

Se sont des mises en garde pour l’astrologue qui pourrait être trompé par le thème. Cependant pris individuellement, peuvent faire partie du contexte de la question et ne pas empêcher l’interprétation.

 


a/ La lune est–elle vide de course ?……….
La lune est vide de course lorsqu’elle ne forme plus d’aspect appliquant avant de quitter son signe + son orbe 6°30 mais peut être compensé, par un aspect à la cuspide d’une maison prise comme significateur.
La Lune vide de course 
b/ La Lune est-elle en voie combuste ?………
La lune est en voie combuste à 15°(13°) de la balance à 15°(9°) du scorpion.
La Lune en Voie Combuste
c/ Le consultant est-il l’astrologue ?…..Saturne est-il en M1 ?……
d/ Le consultant n’est pas l’astrologue ?…….Saturne est-il en M7 ?….
Saturne en M7
Saturne en M7 2
e/ L’As est-il à moins de 3° ou à plus de 27° du signe ?…..
L’AS en degrés
L’AS en degrés 2

f/ Le maître de l’heure n’a pas de relation avec un significateur du consultant ?(voir plus haut)

Le thème est-il interprétable ?
Radicalité du thème 1
Radicalité du thème 2 

3/Les forces des planètes

a/ Dans quel état se trouvent les planètes représentant les significateurs ?
…………………………………………………………………………………………….

On regarde les dignités et débilités des planètes en jeux. Tableau 
 
b/ Les planètes significateurs en aspect sont-elles en bon dialogue ?
…………………………………………………………………………………………….
On regarde si les planètes en aspect sont en réception. C’est-à-dire si elles occupent une dignité majeure (Maîtrise, exaltation ou triplicité) ou de 2 dignités mineurs (Termes et Décan) au degrés de la planète qu’elle aspecte. Tableau 
Si une seule planète est en réception, on l’appellera « réception ».Par contre si les deux planètes sont en réception, on dira qu’elle sont en « réception Mutuelle »
La Réception en Astrologie Traditionnelle
Les planètes peuvent également être touchées par des dignités ou débilités accidentelles qui pourra le cas échéant faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Il faut cependant ne tenir compte que des plus importantes tel que une planète « pérégrine » qui signifie qu’elle se trouve à un degré dont elle ne gouverne aucune dignité.En effet plus on ajoute d’éléments plus on obtient un équilibre qui ne nous serait d’aucune utilité.

4/Les aspects appliquants et séparants

 

Les aspects que forment les significateurs, représentent le futur ou le passé, suivant si l’aspect est appliquant (qui va venir) ou séparant (qui est passé).Cependant les aspects exactes doivent ce former avant que le corps céleste quitter son signe + son orbe.
 
Les orbes 
On regardera donc en premier les aspects que forme la Lune étant la plus rapide et qui en générale donne une réponse à la question. Il faut s’habituer à ne pas négliger que tous corps célestes demeurent en mouvement et que la réponse sera donnée au moment où les deux corps célestes se trouveront en aspect exacte dans le ciel et non pas comme pour un transit où le corps formant l’aspect touchera exactement le degrés où se situait la planète aspectée au moment de l’élection du thème.
Les aspects appliquants et séparants


5/L’interprétation

Au plus simple si le significateur du consultant forme un aspect appliquant harmonique au significateur de l’objet avec réception, la réponse sera positive. Cependant ce n’est pas toujours aussi simple et pour cela il y a différent cas de figure qui peuvent donner une réponse positive.

 

Maisons et couleurs 

7/suppléments mixtes
 
8/Suppléments externes
a/Déborah Houlding 
b/Anthony Louis
Leçon 1
Leçon 2
Leçon 3
Leçon 4
Leçon 5
Leçon 6-10
 
9/Livres récents et Manuscrits
 
Introduction au jugement des astres de Claude Dariot (1558)
 

 
The Houses – Temples of the Sky par Deborah Houlding
Consultable seulement en partie mais très largement!
En fin de livre se trouve la liste presque complète des significateurs et de leurs maisons correspondantes.Très très précieux!!!

 
 
Marie-Luce Piette ©
free hit counter

 

Poster un commentaire